Tous les articles par admin

Jean-Claude Bourgeois, l’artiste

Jean-Claude Bourgeois, artiste peintre.

Jean-Claude Bourgeois
en Franche-Comté au Pays de Courbet.

Formation à l’école des Beaux-Arts de Besançon

Dès 1957, soutenu par Jean Luc Michaud, remarqué par les critiques d’art Georges Besson, Raymond Cogniat, Guy Dornand, et encouragé par Marcel Aymé, il s’impose avec une facture très personnelle.
Fait partie du Mouvement de la Jeune Peinture (1949/1961) Sociétaire des principaux Salons parisiens.
Expositions personnelles à Paris depuis 1957, à Besançon depuis 1960. Se manifeste également en province et à l’étranger.
Achat d’œuvres par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et nombreux musées de province et étrangers.

Depuis toujours, proche par l’esprit du monde rural de Jean Giono, il prolonge,
par ses racines comtoises, cette poésie pastorale, aidé par ses grands maîtres admirés tels que Corot, Gromaire et le flamand Permeke.

Décembre 1954

solitude-hivernale-bourgeois-peintre

Jussey, il faut impérativement un sapin pour que Noël soit fêté en famille, comme le sont tous les Noëls des enfants de la Haute-Saône.
Mes petites mains de l’époque, gelées, le long du corps, s’apprêtent à casser le tronc du plus beau, du plus grand des épicéas, lorsqu’un souffle et une « caresse râpeuse » me rappellent à l’ordre ! Continuer la lecture

Sous-bois

sous-bois-bourgeois-peintre

Un rayon de soleil traverse les frondaisons pourpres et déjà ajourées de l’automne. Il s’étale en flaque d’or sur le tapis végétal et rebondit sur les écorces des longs fûts ascendants. Alors le décor sylvestre s’illumine en profondeur et soudain les couleurs s’organisent en une flamboyante partition, les formes s’animent dans un vaste mouvement orchestré, cependant qu’un subtil frémissement des feuillages filtrants fait partout miroiter les reflets de feu. Continuer la lecture