Jean-Claude Bourgeois, l’artiste

Jean-Claude Bourgeois, artiste peintre.

Jean-Claude Bourgeois
en Franche-Comté au Pays de Courbet.

Formation à l’école des Beaux-Arts de Besançon

Dès 1957, soutenu par Jean Luc Michaud, remarqué par les critiques d’art Georges Besson, Raymond Cogniat, Guy Dornand, et encouragé par Marcel Aymé, il s’impose avec une facture très personnelle.
Fait partie du Mouvement de la Jeune Peinture (1949/1961) Sociétaire des principaux Salons parisiens.
Expositions personnelles à Paris depuis 1957, à Besançon depuis 1960. Se manifeste également en province et à l’étranger.
Achat d’œuvres par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris et nombreux musées de province et étrangers.

Depuis toujours, proche par l’esprit du monde rural de Jean Giono, il prolonge,
par ses racines comtoises, cette poésie pastorale, aidé par ses grands maîtres admirés tels que Corot, Gromaire et le flamand Permeke.

Hommage à l’artiste au Salon des Annonciades à Pontarlier

annonciades-pour-site-02

Les Amis du Musée de Pontarlier, par la voix de  Monsieur Philippe CHAPON, a désiré rendre un hommage à Jean-Claude BOURGEOIS, disparu l’année dernière.  L’Association des Amis de Jean-Claude BOURGEOIS, par la voix de son Président Mario ROLLA, touchée par ce geste, a répondu présente pour installer dans le chœur de la Chapelle des Annonciades quelques œuvres de l’artiste.  La famille BOURGEOIS est originaire de Doubs, dont le grand-père possédait une petite distillerie d’absinthe ; l’attachement du peintre pour Pontarlier a toujours été très fort. Scolarité, années de guerre, vacances dans le petit chalet de CHAON et présence régulière au Salon des Annonciades, tout concourrait pour que les racines de l’artiste soient toujours ancrées au fond de lui  car seule, la Franche-Comté peut offrir à un artiste des lumières aussi puissantes, des architectures naturelles aussi fortes, des hivers aussi majestueux.  Comme disait Courbet : « Moi j’ai un pays, je le peins » ; ce fut aussi le credo de Jean-Claude Bourgeois dont sa terre comtoise fut le support de tout son œuvre.  C’est pourquoi nous voulons remercier très sincèrement les Amis du Musée de Pontarlier de cet hommage auquel nous répondons avec émotion.

Assemblée générale 2012

Comme chaque année, celle-ci s’est tenue en Mairie d’Ornans, salle du Conseil, grâce à la générosité de Jean-François Longeot, Maire d’Ornans, Conseiller général du canton d’Ornans, membre de notre association. Qu’il en soit remercié vivement. Le Président Mario Rolla rappelle que l’artiste nous a quitté il y a juste un an. Selon le souhait de Claude Mayer, Bernard Patois a offert une plaque en verre à sceller sur la plaque du défunt. L’année 2011 a principalement été axée sur l’organisation de la rétrospective de l’Oeuvre peint de Jean-Claude Bourgeois au Musée Baron Martin de la Ville de Gray du 24 février au 13 mai 2012.

Continuer la lecture

Un an déjà…

Un an déjà que l’artiste est parti dans ses neiges éternelles ; pardon à tous de ce long silence, l’épreuve fut très longue et douloureuse…. Grâce à la compréhension de l’équipe hospitalière d’Ornans, nous lui avions reconstitué un atelier ….. nous remercions très sincèrement cette équipe d’avoir compris combien était essentiel que son chevalet l’accompagne.

Continuer la lecture

Décembre 1954

solitude-hivernale-bourgeois-peintre

Jussey, il faut impérativement un sapin pour que Noël soit fêté en famille, comme le sont tous les Noëls des enfants de la Haute-Saône.
Mes petites mains de l’époque, gelées, le long du corps, s’apprêtent à casser le tronc du plus beau, du plus grand des épicéas, lorsqu’un souffle et une « caresse râpeuse » me rappellent à l’ordre ! Continuer la lecture

Sous-bois

sous-bois-bourgeois-peintre

Un rayon de soleil traverse les frondaisons pourpres et déjà ajourées de l’automne. Il s’étale en flaque d’or sur le tapis végétal et rebondit sur les écorces des longs fûts ascendants. Alors le décor sylvestre s’illumine en profondeur et soudain les couleurs s’organisent en une flamboyante partition, les formes s’animent dans un vaste mouvement orchestré, cependant qu’un subtil frémissement des feuillages filtrants fait partout miroiter les reflets de feu. Continuer la lecture

Association des Amis de Jean-Claude Bourgeois